Elbing 1945 - Odnalezione wspomnienia

Tomasz Stężała

  • Zwiększ rozmiar czcionki
  • Domyślny  rozmiar czcionki
  • Zmniejsz rozmiar czcionki

Française

Tomasz Stężała est né à Elbląg (Pologne) ….. il y a quelque temps. Élevé dans une famille à traditions patriotiques (opposée au système communiste), déclare trois valeurs: Dieu, Honneur et Patrie. Diplômé de l'Académie Technique d'Agriculture à Olsztyn, professeur de biologie et d'anglais au IIIe Lycée d'Enseignement Général à Elbląg. Adhérent de la politique conservatrice au niveau de la morale et libérale au niveau de l'économie.

Son aventure avec la littérature a commencé en 2008. Ses deux livres ont été publiés par ERICA: Elbing 1945 (Partie I – Souvenirs retrouvés et partie II – Pierwyj Gorod).Quelques-uns de ses récits attendent la publication et d'autres – le temps favorable. Actuellement, l'auteur travaille simultanément sur une partie suivante de la trilogie Trois armées – Capitaines 1941 et sur un album consacré à Elbląg d'avant-guerre.

 Elbing 1945

 L'idée d'écrire ce livre est née après ce que l'auteur, une fois de plus, avait entendu  parler dans les médias locaux de l'anniversaire de „la libération” de sa ville natale par les Soviétiques. Cette opinion-ci, rapportée dans le pays déjà libre n'avait pourtant aucune justification. Au début, Stężała a voulu écrire un travail scientifique sur l'attaque soviétique contre la ville d'Elbląg mais il a vite abandonné cette idée. La recherche laborieuse des faits, souvenirs, photographies, relations a apporté tant de matériaux que cette histoire est devenue une série de souvenirs à caractère littéraire. Les Allemands, Russes, Polonais racontent leurs dures épreuves s'apprêtant à attaquer „Forteresse Elbing”. Malgré une grande quantité de personnages, de faits, de donnés techniques, les passionnés d'histoire pénétreront facilement l'âme et le coeur des gens unis tragiquement par le destin. C'est évident que le roman de guerre reste plein de cruauté de deux parties luttant, mais l'auteur ne juge ni ses héros ni sa héroïne. On peut comprendre leur attitude et s'imaginer comment on se comporterait à leur place. Le language du livre est simple et compréhensible car la guerre elle-même est simple aussi. Il n'y a pas de place pour la poésie ou la prose raffinée. Par contre, on a l'horreur de la guerre presque tangible. On ne voudra plus jamais qu'elle se répète. Et si vous venez un jour à Elbląg, vous pourrez, le livre à la main, suivre les traces de ses héros grâce à la description détaillée des lieux.

Une autre qualité d'Elbing 1945 c'est toute une série de pièces complémentaires: notices biographiques, index des noms géographiques, liste des pages utiles. Il est aussi possible de recevoir plusieurs informations de l'auteur lui-même.

 Lieutenants 1939

L'une des personnes qui ont fort influencé la formation de la personnalité de Tomasz Stężała était son grand-père - Bolesław Nieczuja-Ostrowski. C'est deux ans après sa mort que Tomasz a décidé d'écrire la biographie de celui-ci, mais d'une manière particulière, caractéristique de lui-même. Il a recommencé à rechercher des sources, ses propres souvenirs où il a retrouvé des histoires fascinantes racontées par son grand-père pendant leurs communs voyages de vacances d'autrefois. Il s'est avéré que le chemin de guerre du lieutenant Ostrowski (115e régiment d'infanterie, 41e Division d'Infanterie de Réserve) se croisait à plusieurs reprises avec celui des unités de Wehrmacht d'Elbing. C'est dans les sources ex-soviétiques que Stężała a trouvé une information sur l'espionnage, fait par NKWD,  des entreprises d'Elbing travaillant au profit de l'armée. C'est à partir de ces faits-ci liés par l'auteur qu'une histoire incroyable a commencé. En 1937,  de jeunes officiers de trois armées s'engagent dans le service militaire, mènent leur vie quotidienne et vivent leurs amours. La guerre approche, on observe des préparatifs de guerre et des changements dramatiques dans la vie des héros. La deuxième partie du livre montre des luttes sanglantes de Septembre Polonais lorsque les unités blindées de Wehrmacht affrontent les vaillants Polonais défendant leur patrie. Mais, à l'est guette déjà une araignée rouge pour enfoncer ses mâchoires dans le dos des Polonais. L'histoire finit en 1940 quand les deux parties se préparent aux luttes prochaines.

Lieutenants 1939 ont été chaudement reçus aussi bien par les lecteurs que par les critiques. La création littéraire de Tomasz Stężała est souvent comparée à celle de Hans Hellmut Kirst ou de Leo Kessler. Quoi, elle n'est pas pire.

 

Gościmy

Naszą witrynę przegląda teraz 20 gości 

Site Language